Ce que l’objectif saisit que l’œil ne voit pas…

Hydrangée Lime Light © sophieluce.com

Ce qu’il y a de fascinant quand on fait de la photo, c’est de découvrir, au traitement, ce que l’œil n’a jamais capté! En voici un exemple. J’ai pris trois photos de cette fleur d’hydrangée Lime light sans jamais remarquer le papillon qui butine à droite de la fleur. Le voyez-vous? Je viens donc de rater une occasion de réaliser une superbe photo!

Pour pousser plus loin cette réflexion, combien de fois dans la vie passons-nous à côté de choses merveilleuses qui sont pourtant là, mais que, pour une raison ou une autre, nous ne percevons pas

Après les criocères du lys, les scarabées japonais…

Scarabée japonais

Depuis le début de la saison de jardinage, je surveille assidument les criocères, ces insectes à carapaces rouges qui grugent mes lys depuis trois ans. J’en suis même rendue à les éliminer un à un en les écrasant entre mes doigts, chose que je ne me serais jamais crue capable de faire.

Comme si je n’en avais pas déjà assez, je suis maintenant aux prises avec des scarabées japonais. Ils dévorent mes merveilleux cannas (dont j’ai attendu impatiemment la floraison), mes hibiscus, mes plants de tomates, de framboises, tralalère. Il paraît qu’ils peuvent anéantir un jardin le temps de le dire. Je le crois. Vous voyez les feuilles trouées de l’hibiscus? Cela vous donne un aperçu des ravages que les scarabées japonais peuvent faire sur les plantes.

Certains jours, je l’avoue, le découragement s’empare de moi. Il semble que mon jardin soit devenu un buffet à volonté pour ces insectes ravageurs. Bon, j’exagère un peu. Seulement, si mon jardin n’est pas encore envahi, c’est que je continue sans relâche d’exercer ma surveillance. Chaque matin, j’attrape un à un les scarabées, et je les noie dans de l’eau savonneuse. Ces gestes, je les répète au moins quatre fois par jour, sachant sur quelles plantes j’ai le plus de chance de trouver les coupables. Mais dès la semaine prochaine, je ne disposerai plus de ce temps. Mes pauvres fleurs ne résisteront pas.

Le pire, c’est qu’il n’est pas possible de s’en débarrasser. Tout au plus peut-on les contrôler.

Vous trouverez sur cette page deux liens, si vous avez envie d’en savoir davantage sur cette plaie que sont les scarabées japonais.

Bouhou…

Hibiscus des marais © sophieluce.com

Pour en savoir davantage sur cette malédiction, cliquez sur ces liens :

Ici Radio-Canada – C’est bien meilleur le matin
Le jardiner paresseux
Agence canadienne d’inspection des aliments

Les cannas

Les cannas ont éclos cette semaine ! C’est la première année que je cultive ces fleurs. Au printemps dernier, ma mère m’a fait cadeau d’une vingtaine de bulbes, que j’ai mis en terre à la fin de mai. L’an prochain, je projette de planter les bulbes en pots dès février, pour allonger la période de floraison. Je les trouve tellement beaux !Cannas © sophieluce.com

Le jardin, à la fin d’août…

« Les abeilles prennent le nectar dans différentes fleurs, puis elles fabriquent le miel. Une goutte de miel ne peut prétendre venir d’une fleur, une autre goutte d’une autre fleur ; le miel est un seul ensemble homogène. De même, tous les êtres sont un — même s’ils n’en sont pas conscients. Le tigre et le lion, le loup et le sanglier, le ver de terre et la phalène, le moucheron et le moustique, tous viennent de l’âme et appartiennent à l’âme. » [Chandogya Upanishad]

Variété d’hibiscus

Variété de dahlia

Variété de cannas

Variété de dahlias

Hémérocalles Colonia Dawn

Hydrangée Lime Light