Vous connaissez Aki Shimazaki ?

Cette semaine, j’ai poursuivi la lecture de l’œuvre de cette auteure montréalaise d’origine japonaise, Aki Shimazaki. Ce sont de courts romans qui se lisent en moins de deux heures chacun. Voilà pourquoi j’ai pu lire en trois jours seulement : Zakuro (grenade ou grenadier), Tonbo (libellule), Tsubame (hirondelle) et Hamaguri (palourde japonaise). Bien qu’elles se font écho, chacune des histoires est autonome. Cela permet de lire les romans dans le désordre. Les lieux où se déroule l’action sont récurrents. Quant aux personnages, ceux-ci sont tantôt narrateurs de l’histoire tantôt sujets de la narration. Les romans de madame Shimazaki tournent autour de la question identitaire, avec pour toile de fond la guerre et ses ravages et le poids des secrets.

Enfin, en effectuant une petite recherche Internet sur le travail de madame Shimazaki, j’ai découvert ce blogue fort intéressant sur la littérature japonaise. Des heures de plaisir en perspective !

http://www.lalitteraturejaponaise.com/blog/tag/shimazaki-aki/

 

 

Laisser un commentaire