Le jardin, à la fin d’août…

« Les abeilles prennent le nectar dans différentes fleurs, puis elles fabriquent le miel. Une goutte de miel ne peut prétendre venir d’une fleur, une autre goutte d’une autre fleur ; le miel est un seul ensemble homogène. De même, tous les êtres sont un — même s’ils n’en sont pas conscients. Le tigre et le lion, le loup et le sanglier, le ver de terre et la phalène, le moucheron et le moustique, tous viennent de l’âme et appartiennent à l’âme. » [Chandogya Upanishad]

Variété d’hibiscus

Variété de dahlia

Variété de cannas

Variété de dahlias

Hémérocalles Colonia Dawn

Hydrangée Lime Light

La science du bonheur

Variété de tulipes © Sophie-Luce Morin« Le bonheur n’arrive pas automatiquement, ce n’est pas une grâce qu’un sort heureux peut répandre sur nous et qu’un revers de fortune peut nous enlever ; il dépend de nous seuls. On ne devient pas heureux en une nuit, mais au prix d’un travail patient, poursuivi de jour en jour. Le bonheur se construit, ce qui exige de la peine et du temps. Pour devenir heureux, c’est soi-même qu’il faut savoir changer. » [Luca et Francesco Cavalli-Sforza]

Luca et Francesco Cavalli-Sforza. La Science du bonheur. Paris, Odile Jacob, 1998.

Vivre au présent

Variété de tulipes © Sophie-Luce Morin« Il ne s’agit pas de vivre dans l’instant : il s’agit de vivre au présent, on n’a pas le choix, mais dans un présent qui dure, qui inclut un rapport présent au passé (la mémoire, la fidélité, la gratitude) et un rapport présent à l’avenir (le projet, le programme, la prévision, la confiance, le fantasme, l’imagination, l’utopie, si vous voulez, à condition de ne pas prendre vos rêves pour la réalité). La sagesse n’est ni amnésie ni aboulie*. Cesser d’espérer, ou espérer moins, ce n’est pas cesser de se souvenir ni renoncer à imaginer et à vouloir ! » [A. Comte-Sponville]

Comte-Sponville, André. Le bonheur désespérément. Éditions Pleins Feux, Nantes, 2001, 112 p., p. 79.

*Aboulie : Trouble caractérisé par une diminution de la volonté, par une incapacité à agir, à décider. Source : Antidote.

La division engendre le conflit

« Toute forme de division engendre le conflit. Vous êtes donc responsable non seulement de vos enfants, mais aussi de toute l’humanité. Tant que vous ne comprendrez pas cela profondément et non verbalement, par l’idéation ou la simple perception intellectuelle, tant que vous ne le sentirez pas dans votre chair, dans votre regard sur la vie, dans vos actions, vous soutiendrez le meurtre organisé qui s’appelle la guerre. Devant cette urgence, la perception importe beaucoup plus que la réponse. » [Krishnamurti]

Devenir ce que nous sommes

« Nous ne cessons de mettre en regard ce que nous sommes et ce que nous devrions être. Cette habitude de nous mesurer toujours à quelque chose ou à quelqu’un est une des principales causes de nos conflits. Pourquoi nous comparons-nous toujours à d’autres ? Si nous ne comparons à personne, nous devenons ce que nous sommes. » [Krishnamurti]

Hemerocallis «Colonia Dawn» © Sophiie-Luce Morin

Hemerocallis «Colonia Dawn» © Sophie-Luce Morin

«Tel que vous êtes ici et maintenant, vous êtes unique. Vous n’êtes jamais la (le) même. Vous ne serez jamais la (le) même. Ce que vous êtes maintenant, vous ne l’avez jamais été. Vous ne le serez jamais plus.» [Svami Prajnanpad]

Vous êtes unique

San Jose, CA, USA © Sophie-Luce Morin

San Jose, CA, USA © Sophie-Luce Morin

«Le plus grand ennemi de l’homme, c’est la peur qui apparaît sous des formes aussi diverses que la honte, la jalousie, la colère, l’insolence, l’arrogance… Quelle est la cause de la peur ? Le manque de confiance en soi. » [Svami Prajnanpad]

La peur